Protection Ondes

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Téléphone portable : Attention danger !

La recherche a déjà montré les effets inquiétants des ondes de téléphones portables sur le cerveau et des risques accrus de développer des cancers. Mais les travaux actuels n'ont encore abouti qu'à des conclusions partielles: seul le temps permettra de prendre la mesure des dangers du rayonnement électromagnétiques. D'ailleurs, les nombreuses études menées actuellement sur les ondes que dégagent les mobiles sont sujettes à polémique. Des doutes pèsent en effet le plus souvent sur l'indépendance des experts, en raison du financement des recherches.

Portables et cancer : des risques avérés

Le Centre International de Recherche sur le Cancer a observé une augmentation du risque de cancer lorsque les enfants sont exposés à de grandes quantités d'ondes électromagnétiques.

Une étude scandinave a montré que le risque de neuriome (une tumeur du nerf auditif) est plus élevé après une dizaine d'années d'utilisation de téléphones mobiles.

Une équipe de cancérologues français et américains a publié récemment des mises en garde contre le rayonnement des téléphones portables, notamment en vertu du principe de précaution. Ils ont souligné le manque de recul quant à la nocivité des ondes sur l'Homme. Ces scientifiques préconisent de contrôler l'utilisation des mobiles, afin que nous ne courrions pas aveuglément le risque de développer des cancers.

Des scientifiques de diverses nationalités, cancérologues pour la plupart, ont signé un appel à la prudence, à l'initiative du docteur David Servan-Schreiber, publié dans le Journal Du Dimanche. Estimant que le risque est aujourd’hui encore mal connu, ils ont assorti cette mise en garde d'une liste de précautions d'usage. Experts et associations sont nombreux à militer pour davantage de prudence face au risque de cancer que comporte l'usage des mobiles.

Effet des ondes sur le cerveau : des études qui font réfléchir...

Même plus d'une dizaine de minutes après usage d'un portable, on détecte des modifications à l'électroencéphalogramme, signes d'une perturbation de l'activité cérébrale.

Des chercheurs ont également remarqué que les ondes des mobiles peuvent dégrader la barrière hémato-encéphalique (barrière sang-cerveau), la rendant plus poreuse. Si cette barrière qui assure la protection de notre cerveau est moins étanche, elle peut alors laisser passer dans le cerveau des substances toxiques...

D'inquiétantes coïncidences avec l'augmentation des cas d'autisme

Une étude australienne d'après des tests sur enfants autistes a conclu que l'utilisation de téléphone portable serait à l'origine de l'augmentation des cas d'autisme de par le monde. L'autisme, causé par une intoxication aux métaux lourds, est en effet le handicap en plus forte augmentation ces dernières années... parallèlement au boom des téléphones portables. Selon les experts à l'origine de cette étude, le rayonnement électromagnétique dû aux mobiles semble retenir les métaux lourds dans les cellules et empêcher leur élimination. L'utilisation des portables et de toutes les technologies sans fil accélérerait l'apparition des symptômes.

Ce qu'il faut savoir

Plus la recherche avance, et plus nous risquons de découvrir de nouveaux effets du rayonnement des téléphones portables sur la santé.

Depuis 2002, les ondes électromagnétiques émises par nos téléphones portables sont classées comme agents cancérogènes possibles.

Un indice, l'indice DAS, mesure en watts par kilogramme l'absorption des ondes électromagnétiques de l'appareil par notre organisme. Depuis 2003, cet indice est limité à 2 w/kg pour tout mobile vendu sur le marché français.

 

Comment se protéger des ondes ? La solution bientôt disponible ! Pour être tenu informé, rentrez votre adresse email ici :