Protection Ondes

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ondes des téléphones portables : les précautions simples pour se protéger

Les chercheurs commencent tout juste à étudier les effets des ondes dégagées par nos téléphones portables. Alors que nous utilisons massivement nos mobiles, nous ne disposons pas encore du recul suffisant pour en maîtriser les risques. N'attendons pas de constater les dégâts pour commencer à faire attention ! Voici quelques gestes simples recommandés par les spécialistes pour limiter l’impact des téléphones portables sur notre santé.

Protégez les plus jeunes

Les enfants et adolescents sont les cibles les plus vulnérables aux rayonnements des mobiles. Leur cerveau est plus petit et leur système nerveux en plein développement. Les enfants fixent plus rapidement et plus massivement les ondes que les adultes (jusqu'à 50% en plus). Les précautions à prendre sont encore plus importantes chez les plus jeunes. Le mieux est encore de ne pas les laisser utiliser de portables. Attention également aux appareils destinés à surveiller ce qui se passe dans la chambre des nourrissons: leurs ondes sont persistantes à plus d'un mètre. Eloignez-les de la tête de bébé !

Bien entendu, il est vivement recommandé d'éloigner tout téléphone du ventre les femmes enceintes, afin de ne pas exposer l'embryon.

Gardez vos distances

Porteurs d'implants cardiaques et tous types d'implants métalliques, n'approchez surtout pas un mobile à moins de 20 cm de celui-ci !

De façon générale, il est déconseillé de porter sur soi un téléphone portable. Il est toujours préférable de le garder à plus d'un mètre du corps, tout particulièrement du coeur, des hanches ou des parties génitales. La proximité du cerveau comporte également des risques. De ce fait, utilisez dans la mesure du possible vos mobiles en mode haut-parleur ou équipés d'oreillettes ou de kits piétons. Choisissez des oreillettes filaires, plus sûres que les modèles sans fils qui dégagent eux aussi des ondes.

Lorsque l'appareil est en veille ou en charge, il émet également des ondes. Eloignez-le d'au moins 50 cm de votre tête pendant la nuit.

Téléphonez modérément, et dans de bonnes conditions

Dans de mauvaises conditions de réception, lorsque le signal est faible, l’indice DAS (débit d’absorption spécifique) peut être jusqu'à 4 fois supérieur (pour chaque barrette manquante sur l'indicateur de signal du mobile, la quantité d'ondes émises pour se connecter est multipliée par 2 !). Quand la réception est mauvaise, il convient de privilégier les SMS, moins dangereux.

Evitez de téléphoner en vous déplaçant, surtout à grande vitesse. D'ailleurs, en voiture ou train comme dans toute infrastructure métallique: les ondes emprisonnées se répercutent: c'est l'effet de « cage de Faraday ».

Limitez les appels et privilégiez des conversations courtes, avec dans la mesure du possible des pauses d'une heure et demie entre chaque appel.

L'exposition est aussi passive. Par conséquent, mieux vaut ne pas téléphoner dans des lieux très fréquentés.

Choisissez le bon téléphone

A l'achat, privilégiez un téléphone dont l'indice DAS est le moins élevé possible. Cet indicateur mesure le rayonnement des téléphones portables et leur absorption par notre organisme en watts par kilos. En France, il est limité à 2 W/kg. Plus le DAS de votre mobile est fort, plus vous êtes exposés aux ondes lorsque vous l'utilisez.

 

Comment se protéger des ondes ? La solution bientôt disponible ! Pour être tenu informé, rentrez votre adresse email ici :